Formation

Depuis la création de l’association, la transmission s’est imposée comme une activité de fond, dans la mesure où elle est moyen principal de faire de l’éducation populaire.

Stage de danse avec Cyril Etienne

Un stage de danse avec Cyril Etienne

 Aux stages d’instruments et de danse d’origine ont ainsi succédé, tout en co-existant, des stages collectifs, des cours réguliers, une école de musique, un réseau de sensibilisation aux jeunes élèves du département, des interventions scolaires, en crèche…

La formation est le cœur de notre action. Dans le cadre d’un équilibre essentiel entre l’élève et son formateur, nous avons à cœur de transmettre une certaine idée d’un patrimoine immatériel ancré dans notre territoire et de donner les outils de sa conquête et de sa pratique.

Parce que l’enfant ou l’adulte apprenant est en permanence confronté dans sa vie quotidienne aux signes de son héritage culturel, permettre à sa sensibilité d’apprendre à reconnaitre les manifestations de notre civilisation, lui donner les clés de la compréhension du monde, c’est lui apprendre à parler, à lire, à écrire, à compter certes mais aussi à regarder, à écouter, à sentir, à connaître les architectures, les paysages, les objets artistiques et culturels… pour qu’il se construise et s’estime progressivement acteur de cet héritage.
Alors seulement, il évoluera avec plaisir et responsabilité dans son environnement et pourra s’ouvrir au monde et à l’autre.

Le matériau de travail est le patrimoine culturel immatériel.

Grâce au respect des sources, leur diversité et leur force expressive, nous nous plongeons dans une dimension multiple et complémentaire de nos langages artistiques : chant, musique, danse, contes… grâce à l’originalité de ce patrimoine et aux autorisations qu’il octroie, d’étonnants horizons s’ouvrent à nous.

Nos propositions d’ enseignement se déclinent en fonction de l’âge de chacun, de son niveau de compétences, de son projet personnel artistique et culturel. Elles commencent dans des imprégnations diverses comme les cours, les ateliers de pratique, de musique d’ ensemble, d’approfondissement. Elles se renforcent dans un environnement riche et divers avec le « Gamounet », Maison des Cultures de Pays, et se consolident lors de contacts avec des artistes et des prestations artistiques. Ainsi les Brayauds-CDMDT63 sont-ils aujourd’hui compétents pour former tous les âges, dans le respect des principes ci-dessus et du projet pédagogique de l’association :

  • Le premier âge avec notre politique d’intervention en crèche et nos ateliers bébés-parents. Ce travail familial dans des lieux définis ou dans les crèches permet de construire la magie du premier contact avec l’univers sonore et les gestes.
  • La prime enfance avec nos ateliers d’éveil pour donner envie aux enfants de plonger dans l’apprentissage ludique des langages musicaux, vocaux, instrumentaux et corporels par la pratique d’activités fondées sur l’exploration des danses, des rythmes, des chansons et des jeux musicaux en tout genres.
  • L’entrée dans la conquête des musiques, chants et danses à l’enfance, au début de l’adolescence ou à l’âge adulte par l’écoute des sources et des expressions qu’elles ont développées sur nos territoires, par la pratique en imitant, en explorant pour obtenir des effets équivalents, en transgressant les habitudes, en innovant.
  • L’édification d’une maîtrise culturelle et artistique à l’adolescence et après, avec des outils pour ne pas subir mais décider du contenu de son expression.
  • La construction d’une expertise pour développer ces langages et l’originalité du propos, la force du discours, la fulgurance de l’expression et de la sensibilité.

Ces différentes étapes et objectifs se retrouvent à tous les niveaux des démarches de formation que nous avons entreprises, et qui se regroupent actuellement autour de quatre grandes institutions :

  1. L’EMDA, École de Musique et de Danse associative ;
  2. Le Réseau TRADAMUSE ;
  3. Nos interventions pédagogiques en milieu scolaire et périscolaire ;
  4. Les stages que nous donnons au Gamounet ou ailleurs.

 

Un bal TRADAMUSE à Ceyrat (63) en 2015 - Photo M. Dautraix / La Montagne

Un bal TRADAMUSE à Ceyrat (63) en 2015 – Photo M. Dautraix / La Montagne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code