Archives et collectage

Depuis la création de l’association, des archives sont conservées, classées et ouvertes aux adhérents. Outre la collection de costumes et objets ancien (visite possible sur demande), une salle spécifique à la consultation d’archives de collectage a été créée.

Dans les années 1980, influencés par la vague de musique folk venue d’Amérique, les Brayauds, alors groupe folklorique, cherchent à étoffer leur répertoire de danses et chants, convaincus qu’il existe sur les territoires proches de la Limagne un vivier de musiciens et danseurs. Des collectages déjà réalisés par les Musiciens Routiniers et des initiatives individuelles, à visée artistique ou ethnologique, démontre qu’il existe bien des “choses” à collecter.

Les Brayauds font alors leurs armes dans le collectage : des week-end sont réservés pour se rendre dans les Combrailles et l’Artense, essentiellement, et rencontrer des anciens musiciens. À l’époque, la plupart sont nés entre 1900 et 1930, bien que quelques “anciens” soient plus âgés encore – c’est le cas d’Émile Mansart dit “Milounet”, joueur de musette Béchonnet né en 1893. Beaucoup n’ont plus joué depuis leur jeunesse ou depuis la guerre, époque de bals clandestins dans les granges le dimanche soir ; certains ont maintenu une pratique artistique plus récente, et sont parfois fortement marqués par l’influence du musette, qu’il s’agisse du répertoire et du style.

Collecter n’est alors pas chose aisée. Les Brayauds n’ont pas d’expérience spécifique dans le domaine et apprennent “sur le tas” dans le début des années 1980. Il s’agit alors de rechercher des noms de musiciens ou de danseurs en interrogeant le voisinage, notamment, puis de prendre rendez-vous pour une première rencontre. Ce n’est souvent qu’après deux ou trois rencontres qu’il est possible d’enregistrer les personnes-ressources, qui n’acceptent pas toujours d’enregistrer les morceaux dont ils se souviennent à n’importe qui.

La musique n’est pas la seule matière collectée. La danse a fait l’objet de collectages, soit chez l’habitant, soit dans des bals organisés pour l’occasion. L’histoire, “paysage sonore” des anciens, est aussi collectée, presque involontairement au départ, puisqu’inévitable dans les dialogues avec les collectés. Elle prend au fil des années de l’importance et a aujourd’hui, pour les générations actuelles qui n’ont pas connu ces personnalités qui ont marqué leurs aînés, une valeur inestimable.

L’ensemble des collectages sonores, effectués pour la plupart par les Brayauds dans les Combrailles et l’Artense entre 1980 et 1990, sont consultables dans l’auberge pendant les heures d’ouverture du Gamounet (du lundi au vendredi, de 9h à 12h et de 13h à 18h). Classés par aire géographique et par nom de personne ressource, ils peuvent être écoutés par le public qui trouvera pour la plupart d’entre eux une notice explicative (dates de collectage, village, instrument…).

Quelques vidéos de collectages réalisés lors de bals dans les Combrailles et l’Artense (années 1980 à 2005) sont également en accès libre sur ce poste.

Poste de consultation à disposition du public, dans l'auberge

Poste de consultation à disposition du public, dans l’auberge

Toutes les archives ne sont toutefois pas réunies sur ce poste. Certains documents, notamment de collectage, nécessitent une explication ou tout du moins une contextualisation qui n’est possible que si l’un des membres de l’association, connaisseur, est présent.

Une salle d’archives, dont la visite et l’accès est possible sur rendez-vous, a été aménagée dans le pigeonnier. On y trouve une grande variété d’archives papier (ouvrages et revues) récentes, de partitions anciennes, de notes de collectage, mais également de photographies de l’histoire de l’association, de DVDs vidéos de collectage empruntables…

La plupart des documents peuvent être prêtés aux membres de l’association. N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez consulter nos archives !

2 Commentaires

  1. Bonjour
    J’essaie de jouer “la petite gaillarde” à l’accordéon diatonique. Mais n’étant pas encore très doué, il me manque des notes et des accords. Serait il possible d’avoir une tablature ou autre support pour que je n’écorche pas ce joli morceau.
    Merci d’avance
    Clément MUSSEAU

  2. Bonjour Clément,
    Je ne connais personne qui aurait fait une tablature ou une partition pour ce morceau… Je te mets les accords ici, en espérant que ça t’aide :
    1) Am – Am – F – F – C – C – Em – Em
    2) Em – Em – Em – Em – Dm – Dm – Dm – Dm
    (les Am, F et Dm sont en tiré, les Em et C en poussé)
    A bientôt
    Loïc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code