La chèvre

Source : danse populaire connue en différents endroits de l’Auvergne (en particulier dans les Combrailles) et du Limousin, avec des variantes de musique et de texte (autre danse très semblable : le “chibreli”). Les paroles en français sont adaptées des premiers couplets d’une des versions traditionnelles, qui sont en langue d’oc.
Formation : par deux, face à face.
Déplacements : sauts d’une jambe sur l’autre, pas marché-sautillé.
Evolutions :
Partie A : face à face, sauter d’un pied sur l’autre, en suivant la pulsation. Le pied libre est pointé en avant (si les deux partenaires partent du même pied, cela leur évite de se cogner).
Partie B : s’accrocher par le bras et tourner dans un sens, puis sur la deuxième moitié de la phrase, changer de bras et tourner dans l’autre sens, en pas marché ou sautillé.

Elle a mangé des choux ma chèvre, elle a mangé des choux (bis)
Des choux, des choux-raves, et des pissenlits sauvages
Des choux, des choux-raves, et des pissenlits

Elle y est retournée, la chèvre, elle y est retournée (bis)
Garce de bestiole, je vais te manger, la chèvre
Garce de bestiole, je vais te manger

Les commentaires sont fermés