Rentrée de l’école de musique chez Les Brayauds

Cet article a été également publié sur le quotidien “La Montagne”, édition du 31 août 2015.

On ne peut pas dire que l’été a été calme chez Les Brayauds, Centre Départemental des Musiques et Danses Traditionnelles du Puy-de-Dôme implanté depuis 1980 à Saint-Bonnet-près Riom.

Après leur festival annuel « Les Volcaniques », qui a réuni début juillet une centaine de stagiaires venus du monde entier apprendre les subtilités de la bourrée à trois temps, la danse emblématique de la région, les musiciens « brayauds » ont parcouru la France pour promouvoir leurs nouvelles productions discographiques. En effet, deux formations musicales de l’association ont enregistré un CD en 2015 : « Gravenoire », un quartet mettant l’accent sur l’efficacité de son répertoire en bal (cabrette, chant, clarinette, banjo, accordéons), et « La Perdrix rouge » (vielle à roue, cornemuses Centre France), un trio qui s’est attaché à concilier les esthétiques bourbonnaises et auvergnates autour de la musique à bourdons qui le passionne.

Une partie de l'équipe pédagogique au travail

Une partie de l’équipe pédagogique au travail

À l’approche de la rentrée, c’est dorénavant l’EMDA (École de Musique et de Danse Associative) qui fait l’objet de toute l’attention des Brayauds-CDMDT63. Réunie le mardi 25 août, l’équipe pédagogique, sous la coordination de Jacques Puech, a fait le bilan de l’année précédente et exposé les projets de l’année à venir. L’École de musique accueille pour cette rentrée un nouvel enseignant : Florent Paulet (accordéon diatonique), qui vient rejoindre Louis Jacques (cornemuses, banjo, guitare, musique d’ensemble), Mathilde Karvaix (petite enfance, chant), Clémence Cognet (violon), Patrice Rix (vielle à roue) et Jacques Puech (cabrette, clarinette, musique d’ensemble). Tous sont titulaires du Diplôme d’État en musique traditionnelle.

Raphaël Maurel, Président de l’association, se félicite du dynamisme de l’école de musique : « Chaque année, de nouveaux projets sont initiés. Cette saison, l’EMDA travaillera notamment à l’établissement d’un Brevet d’Études Musicales (BEM) en musique traditionnelle ouvert à tous les élèves, en coopération avec les autres écoles de musiques du département ». Fondée sur un projet associatif promouvant un accès aux pratiques artistiques pour le plus grand monde, les objectifs de l’École de musique sont clairement définis : favoriser la construction et l’expression du goût artistique chez ses élèves pour leur permettre de devenir des artistes autonomes et libres de leurs pratiques. Le Gamounet, Maison des cultures de pays implantée au cœur de Saint-Bonnet, est un outil fondamental pour la réussite de ces objectifs : « C’est un espace d’échange, de partage artistique et de réflexion pédagogique, mais aussi un lieu de diffusion régulier avec une saison culturelle riche. Il s’agit d’un lieu idéal pour développer un enseignement musical », explique Jacques Puech.

Plus d’informations sur la page de l’école de musique sur ce site.

A propos Raphnin Maurel

Président
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés