Volcaniques 2021 – Le programme !

Avec des soirées bals & concerts  !

Nous sommes ravis de pouvoir vous annoncer le retour des bals au Gamounet lors du festival !

Cette grande nouvelle, qui fait suite à l’autorisation obtenue par la Préfecture, reste bien sûr soumise aux éventuelles évolutions de la situation épidémique et aux décisions gouvernementales et préfectorales.
Elle s’accompagne de l’application du protocole sanitaire détaillé ci-dessous :

RÉSERVATIONS
STAGES : informations, tarifs et formulaire d’inscription > Ici
REPAS & SOIRÉES
: réservations au 04 73 63 36 75 / contact@brayauds.fr
Si vous voulez COVOITURER à l’aller et/ou au retour du festival, c’est par ici

*

MERCREDI 7 JUILLET

19h30 : REPAS de PAYS (sur réservation) : GIGOT BRAYAUD

Entrée – plat – plateau de fromage – dessert – vin  café

21h30 : BAL avec PHONÈME

Jean Bouteloup (violon, voix), Emma Cousteix (banjo, voix) & Amandine Pauvert (vielle à roue, voix)

Ces trois jeunes musiciens aiment la musique brute, poétique et cadencée.
Leurs cordes et leurs voix s’entremêlent pour faire résonner les mélodies bien trempées des violoneux et chanteur/euses du Massif Central et d’ailleurs.

22h30 : Rencontre de Solo – Emmanuelle Bouthillier & Mickaël Vidal

Emmanuelle Bouthillier est élaborée à base de chant frais et de violon sauvage récoltés en Haute-Bretagne. La sélection rigoureuse des matières premières (majoritairement avant-deux et danses en couple), magnifiées par un savoir-faire transmis par tradition artisanale, contribuera à contenter les mollets les plus exigeants. Traces éventuelles de danses en ronde. Garantie sans gavotte. À servir sur parquet.

De la clarinette, du chant et de l’accordéon diatonique pour faire danser les jambes usées et les jambes neuves. Un bal qui laisse une place démentielle à l’improvisation et aux surprises. Du roots quercynois, du brut, du beau et une pointe de pathos. Voici un solo sans détour qui redonne à la voix son importance dans la fête. La voix chantée et la voix parlée prennent de la place et s’aèrent fréquemment l’esprit en s’effaçant devant les sonorités instrumentales. Enfin bref. Tous ces mots pour vous parler d’un bal dont personne ne sait ce qu’il s’y passera, c’est ça le bal de Mickaël Vidal.

0h15 : BAL avec GUEULE

Louis Jacques (musettes 11 et 23 pouces, cornemuse préparée) & Simon Guy (violon, violon préparé)

Un gros mot, le mot est fort. Le mot est fort, il est bruyant. Ouvert. A gorge déployée, sans filtre, à la lune. Gueule. Le son est fort. Le violon racle et apostrophe la cornemuse hululante. Les mélodies intérieures, la langue qui claque, les os qui craquent, les poils qui frottent. La gueule dans la musique de la nuit. Gueule. Permanence grimaçante, hurle et suis le bourdon au fond de la tête. Gueule.

1h15 : BAL avec COUTEAU-CANIF

Séraphine Faure (voix, flûte traversière, violoncelle) & Tristan Faure (accordéons diatoniques)

Tristan, accordéoniste formé chez les Brayauds, et Séraphine, qui s’est passionnée pour les musiques traditionnelles lors de ses études de musique, se sont rencontrés au Gamounet sur un air de bourrée en 2014. Ils ont décidé de réunir leurs univers pour proposer un bal traditionnel auvergnat parsemé de clins d’œils à d’autres musiques (classique, balkans, yiddish…).
Il est couteau, elle est canif, ensemble ils vous proposeront de belles tranches de joie et de danses !

 

JEUDI 8 JUILLET

19h30 : REPAS de PAYS (sur réservation) : TRUFFADE

Entrée – plat – plateau de fromage – dessert – vin  café

21h30 : CINE-CONCERT
De Pierre à Solange Panis : Une si belle danse

Solange Panis (danse, voix) Julien Barbance (violon) & Johan Chenet (violon)

Solange Panis, chanteuse-danseuse et actrice fidèle de la danse « trad », nous propose, accompagnée par deux violoneux, une mise en son sensible et émouvante des images concernant son père Pierre Panis (de 1947 à 1963) L’occasion de plonger au coeur du travail de ce collecteur infatigable et passionné qui a contribué largement à la transmission des traditions populaires du Berry. Les images conservées par Ciclic ont fait l’objet d’un travail de montage et de reconstruction afin de coller parfaitement à la proposition artistique.

22h45 : BAL avec ARQUHETI

Amandine Pauvert ( vielle à roue, voix), Camille Srimbre (violon, voix) & Noé Bazoge (violoncelle, voix)

Arquethi est un groupe de musique traditionnelle à danser principalement tiré de collectages d’Auvergne agrémenté de quelques compositions. Amandine Pauvert, native du Cantal et amoureuse des musiques de sa région, Camille Stimbre et Noé Bazoge s’assemblent pour ré-explorer et redonner vie à ces musiques qu’ils aiment tant, en y ajoutant une touche de modernité.

0h15 : BAL avec MIRALHET

Antoine Cognet (banjo), Clémence Cognet (violons, chant), Louis Jacques (musettes du centre) & Jacques Puech (cabrette, chant)

Miralhet proposent un bal où les mélodies roulent et grondent, scintillent et virevoltent, où les timbres se complètent et se confrontent, propulsant la danse dans un mouvement effréné.

1h15 : BAL avec le DUO BARBANCES-CHENET

Julien Barbances (violon) & Johan Chenet (violon)

 

VENDREDI 9 JUILLET

19h30 : REPAS de PAYS (sur réservation) : MORUE BRAYAUDE

Entrée – plat – plateau de fromage – dessert – vin  café

21h30 : BAL avec ATI ME CARE

Cédric Bachelerie (cabrette), Guillaume Bouteloup (vielle à roue) & Thomas Restoin (accordéon) 

Ati me care réunit Cedric Bachelerie à la cabrette, Guillaume Bouteloup à la vielle et Thomas Restoin à l’accordéon. Ils nous proposent un bal auvergnat autour notamment du répertoire du Cézallier collecté auprès de Mme Fauret. Ati me care : “Je me plais d’être ici !”

23h : BAL avec MARALHA

Cécile Delrue Birot (violon, voix), Marthe Tourret (violon voix) & Marina Kretch (violon, voix)

L’exubérance des cordes auxquelles se mêlent l’énergie des voix de trois violoneuses pour une musique chaleureuse et rythmée.  Ce combo nous entraine dans un espace narratif d’une modernité radicale, tout en utilisant la démarche d’une esthésis complexe, qui dépasse les phénomènes inhérents de la musique acoustique. L’expérience Maralha nous entraine dans un espace évoquant des rythmes lumineux, et qui souvent invitent des teintes de chant réaliste halluciné.  Pour mieux proposer une réponse à ce qui manque cruellement à l’époque : une liberté positivement salutaire. Et qui fracasse sa race.

0h30 : BAL avec CHEZ TRICOINE

Florence Coudert (violon), Marie Esnault (violon), Franck Chauty (violon) & Eric Coatrieux (violon)

Chez TRICOINE (nom propre) : “Embarcation pratiquant le cabotage le long des côtes d’Auvergne, de port en port du Massif Central. Son équipage de routiniers du XXIe siècle pêche des airs de collectage, mais il lui arrive de recueillir des mélodies sifflées sur téléphones cellulaires par les vents de Traverse. Violons divers, mandoline et clarinette (lorsque le temps le permet) résonnent pour des airs à danser, sur le pont, à fond de cale, sur les docks et dans les rades côtiers.”  Le petit Larousse, Edition 2018

1h30 : BAL avec DUO ETIENNE

Cyril Etienne (clarinette) & Loïc Etienne (accordéons diatoniques, pieds)

Cyril et Loïc : faux jumeaux mais vrais complices de toujours, notamment lorsque il s’agit de danse et de musique ! Ils sont presque nés ici, à Saint-Bonnet-près-Riom, partageant très tôt leur vie entre le Gamounet et le Grand Chirol. Ils y ont découvert le plaisir de danser et faire danser. De tout ça ressort une incroyable envie de faire sonner les belles mélodies dont regorgent les répertoires de Basse et haute Auvergne, alors profitez-en !

 

SAMEDI 10 JUILLET

19h30 : REPAS de PAYS (sur réservation) : SAUCISSES & ALIGOT

Entrée – plat – plateau de fromage – dessert – vin  café

21h30 : JOUER – Spectacle de bourrée |NOUVELLE CRÉATION]

Cécile Delrue Birot (danse), Clémence Cognet (danse), François Dumeaux (synthétiseur modulaire, traitement, chant, violon, etc.)

La bourrée. Ses héritages et ses nouveautés, ses répétitions et ses ruptures, sa solennité et son espièglerie. Il s’agit dans ce spectacle de se prendre au jeu de la bourrée, de suivre les perspectives ouvertes. La plasticité de l’espace, l’infini rythmique, l’improvisation, la symétrie sont comme autant de chapitres dans l’exploration. Sur scène les deux danseuses écrivent avec la bourrée un jeu sans cesse renouvelé, empruntant plusieurs chemins intrinsèques. Se toucher, s’éloigner, se jouer des cadres et structures, tout en exposant résolument sa parenté étroite avec la musique. Partenaire principale, elle transforme elle aussi ses atavismes et ses réflexes pour émaner du mouvement, se confondre avec la danse.

23h : CONCERT avec JERICHO

Clément Gauthier (voix, chabrette, tambourin à cordes), Jacques Puech (voix, cabrette), Antoine Cognet (banjo) & Yann Gourdon (vielle à roue, pieds)

À partir des répertoires musicaux profanes et de dévotion d’occitanie, la musique de Jéricho se constitue comme un oratorio populaire dans lequel corps et voix sont mis en mouvement. Le son brut y est perçu comme un préalable, à partir duquel nous imaginons les chemins qui amènent la rencontre du chant (non mesuré) avec des motifs mélodiques cadencés, créant ainsi un espace offert à l’auditeur.

0h15 : BAL avec LA PERDRIX ROUGE

Philippe Beauger (cornemuse 16 pouces), Guillaume Bouteloup (vielle à roue) & Fabrice Lenormand (grandes cornemuses)

La Perdrix Rouge est née d’une rencontre au sein de l’association Les Brayauds, lors d’un atelier de cornemuses mené par Ivan Karvaix. Ce trio associe une musette de 16 pouces, une vielle à roue et une grande cornemuse (20 ou 23 pouces) et interprète une musique polyphonique à bourdon dont l’esthétique générale est dans le droit fil de celle des Vielleux du Bourbonnais, formation mythique des années 1980.

Philippe joue les mélodies avec précision, Fabrice amène la rondeur par ses contre-chants inventifs dans les graves et Guillaume se promène entre les deux et lie le tout. Leur musique est rythmée, efficace, raffinée, un plaisir pour les danseurs, un régal pour tous ceux qui les écoutent au pied de la scène ! De toute évidence, ces musiciens là aiment faire danser et partager leur plaisir de la musique…

1h30 : BAL avec GRAVENOIRE

Antoine Cognet (banjo, voix), Cyril Etienne (clarinette), Raphnin Maurel (accordéons diatoniques et chromatique, voix) & Jacques Puech (cabrette, voix, pieds)

Gravenoire, c’est la réunion, plus que la rencontre, de quatre musiciens, issus de l’association « Les Brayauds », qui se côtoient depuis (presque ?) toujours. Lorsqu’un jour ils se sont retrouvés un peu par hasard tous les quatre sur scène pour une partie de bal , ils ont trouvé que ça marchait pas mal. Le hasard s’est transformé en occasions de jeu volontaires et voilà le résultat… une musique à danser dynamique, et à leur image : franche, directe et efficace.

 

DIMANCHE 11 JUILLET

10h : ATELIER PETITE ENFANCE

avec Morgane Darnaud

Chanter avec son tout-petit, partager des comptines de notre enfance ou en découvrir de nouvelles… L’atelier propose un moment d’échange autour de la première tradition orale : celle de la voix d’un parent qui raconte et chantonne à l’oreille de son enfant, celle du babil d’un enfant qui découvre mille et une choses avec son parent. Pas besoin de savoir chanter, seule importe l’envie de partager un moment privilégié en famille !

15h30 : CONCERTS chez L’HABITANT

ZSÓFI VARKONYI

THE LADY ON THE ISLAND – Hommage à Julia Clifford, violoneuse irlandaise
En Irlande comme en France, les femmes violonistes (violoneuses, female fiddlers) sont restées très longtemps rares et discrètes, comparées à leurs homologues masculins. Julia Clifford appartenait encore à une génération où être femme et avoir une pratique musicale publique n’était pas chose courante. Zsófi Várkonyi, elle-même violoniste spécialisée en musique irlandaise depuis plus de deux décennies, propose un concert en hommage à la vie de cette musicienne de la région de Sliabh Luachra.

YANN LE GLAZ

Yann Le Glaz a fait ses classes dans la prestigieuse école municipale de Mende en Lozère, berceau du pélardon, du cèpe à gogo et des herboristes de toute obédience. Comme tout saxophoniste né au début des années 80, Yann joue d’abord du ska punk avec ses copains de lycée, écume les salles communales et se prend de passion pour les caterings généreux. Féru à la fois de John Zorn, Mike Patton et de Steve Lacy , il découvre plus tard les musiques balkaniques et trouve en elles l’occasion d’épouser à la fois le registre de la danse et de la musique savante. Le timbre de son saxophone, si reconnaissable,  en est imbibé et traduit les multiples excursions faites en Europe de l’Est et en Turquie. Aujourd’hui, avec Zibeline, avec Johnny Makam, ou encore avec le cabrettaire Jacques Puech, Yann Le Glaz continue d’explorer les possibles et les imaginaires,  et de persévérer à créer des ponts, entre la France et Istanbul. Et ça bosse fort.

PATRICE REY

Laissez-vous charmer par l’art singulier de Patrice Rey, au fil d’histoires merveilleuses tirées de l’imaginaire collectif populaire. Basé, en grande partie, sur des collectages réalisés auprès de personnes très âgées, qui ont passé la totalité de leur vie sur les plateaux du Velay, dans des fermes isolées. Ces individus ont été interrogés à propos des contes, légendes, superstitions et autres histoires de revenants et de sorcellerie qu’ils entendaient lorsqu’ils étaient enfants.

18h : APÉRITIF-CONCERT avec L’EXFANFRALE

Nouvelle formation née un soir de couvre-feu, dans le respect des zestes d’arts d’hier. Regroupant plusieurs musiciens des fanfares Ktipietok Orkestar, de La Brute et du PLOF et de membres de L’Excentrale, elle improvise, mélodise, triturise et climatise des airs de musiques inactuelles pour leur plus grand plaisir, à partager.

19h30 : REPAS de PAYS (sur réservation) : TÊTE DE VEAU / RÔTI DE PORC

Entrée – plat – plateau de fromage – dessert – vin  café

21h30 : BAL avec TOURNESOL

Elisabeth Flandry (chant)  & Joëlle Cognet (chant)

« Tournesol » c’est un duo de voix de femmes dont le répertoire de chants à danser couvre l’Auvergne et au-delà. Les rouages de la chanson n’ont plus de secret pour ces deux amies qui se sont rencontrées au sein des grands fourneaux de l’association Les Brayauds-CDMDT 63. Chanter pour faire danser, voilà leur plus grand plaisir. Elles vous proposent un répertoire en français ou occitan, choisi à partir de diverses sources.

22h45 : BAL avec BOURRASQUE

Marthe Tourret (violons, chant, pieds) & Elisa Trebouville (banjo, électronique, chant)

À partir d’airs populaires collectés dans le massif central, la musique de Bourrasque s’ancre dans un univers sonore brut et modal, empreint de musiques répétitives.

0h00 : BAL avec LA VIELHA

Paulette (baratin, commentaires et fabulations), Clémence Cognet (violon, chant, pieds),  Lucie Dessiaumes (chant, marionnette) &  Loïc Etienne (accordéons diatoniques, pieds)

La Vielha (“la vieille”) chante des histoires venues d’hier qui parlent aux oreilles d’aujourd’hui. Ils sont quatre : Clémence Cognet, Lucie Dessiaumes, Loïc Etienne et une vieille, une vraie, ou presque. Trois musiciens pour interpréter les mélodies et les mots sensibles d’une poésie populaire du Massif Central et d’ailleurs. Une marionnette brodeuse de menteries pour animer le bal. Une musique vivante à danser, à écouter, pour le plaisir !

1h15 : BAL avec BRESIÈR

Cécile Delrue-Birot (vielle à roue, voix),  Mathilde Karvaix (clarinette, voix) & Noëllie Nioulou (violoncelle, voix)

 

*

– LES TARIFS –

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés